Le Bonheur se cultive chaque jour #69

Laeti

Lundi: Ne pas aller travailler = passer la journée avec mon bébé. Dormir un peu + que d’habitude.Câliner mon tout petit au réveil.Préparer un gâteau pour son papa. Prendre le temps de faire des choses nécessaires pour la maison. Préparer les purées de mon petit coeur. Se papouiller toute la journée sous le plaid. Avoir des fous rires avec lui. Retrouver son papa le soir et profiter de moments tous les 3. Oh oui. Journée de BONHEUR INTENSE.

Mardi: Avoir des chèques cadeaux du Comité d’Entreprise et se dire que l’on va pouvoir redécorer la maiiiison

Mercredi: Pouvoir compter sur les collègues pour se remonter le moral. Avoir de gros câlins de mon bébé. M’endormir dans les bras de mon mari.

Jeudi: Aller chez l’Ostéo et penser à moi un petit peu.

Vendredi: Prendre du temps avec ma maman.

Samedi: Passer l’après-midi avec ma Pipelette, rire et décompresser de notre quotidien. Passer la soirée en famille, avec mon mari et mon fils.

Dimanche: Voir mon bébé avec sa famille, souriant et curieux. Les voir avec lui. Et célébrer les 9 ans de notre nièce.

 

KRYS

Lundi : Rentrer à la maison après une longue journée et me reposer devant la télé avec un bon bol de soupe.

Mardi : Avoir un énorme fou rire avec un collègue qui fait du bien au moral. Préparer un gâteau chocolat/caramel pour les collègues.

Mercredi : Voir le sourire sur les lèvres de mes collègues à la vue de mon gâteau hihi / Prendre un bon bain chaud et mousseux devant un film.

Jeudi : Avoir des nouvelles d’un ami & se programmer une sortie.

Vendredi : Aller acheter mon sapin de Noël ! / Voir mon ami d’enfance 🙂

Samedi : Passer un doux et bel après-midi en compagnie de ma sœur d’amour.

Dimanche : Passer en mode Noël avec décoration du sapin, préparations de petits biscuits de Noël et films de Noël.

Publicités

Fais-le pour maman – François-Xavier Dillard

51oeKVkUAML__SX210_

Résumé…

Au début des années 70, Sébastien, 7 ans, vit seul avec sa mère et sa sœur adolescente, Valérie. Leur mère arrive tant bien que mal à joindre les deux bouts, malgré ses deux emplois qui lui prennent tout son temps et toute son énergie. Une dispute de trop avec sa fille qui dégénère, et c’est le drame familial. Valérie survivra à ses blessures mais la police ne croit pas à la version de la mère accusant son petit garçon d’avoir blessé sa sœur. La mère prendra 5 ans de prison. Des années plus tard, et grâce à ses parents adoptifs, Sébastien mène une vie « normale », alors que sa sœur vit dans un institut spécialisé et que sa mère n’est jamais reparue après sa sortie de prison.

Sébastien est devenu un père et un médecin exemplaires. Jusqu’à de mystérieux décès d’enfants parmi ses patients et avec eux, le retour funeste des voix du passé…

L’Avis de Christelle…

Si vous aimez les thrillers psychologiques, vous n’allez pas être déçus…

En effet, dès les premières lignes, nous entrons dans le vif du sujet. Sébastien voit une scène horrible se dérouler sous ses yeux… sa mère est au dessus de sa sœur un couteau à la main et du sang partout… et bien entendu cette phrase « Tu dois leur dire que c’est toi qui as fait ça, que c’est toi qui as donné le coup de couteau. Fais-le pour nous, Sébastien, fais-le pour maman ! »

Au long des différents chapitres, nous apprenons à connaître les principaux protagonistes : Sébastien, devenu médecin et père de deux petites filles; Claire, commissaire de police ayant elle-même un passé compliqué et Léa, fille de Sébastien âgée de 13 ans.

La narration se fait à la troisième personne exceptée pour Léa. C’est d’ailleurs pour moi un des points positif de ce thriller mais aussi un point négatif. En effet, pour une petite fille de 13ans, je trouve que son discours et ses réflexions sont parfois trop matures. Néanmoins, alterner ces trois personnages et points de vue au fil des chapitres donne du rythme au récit et permet également de comprendre le passé et ses conséquences sur le présent.

D’ailleurs, les flash back de la vie de Sébastien nous permettent d’en apprendre plus sur lui mais nous font également nous poser plusieurs questions et perdre nos certitudes face à toute cette histoire. Et quelle histoire ! Des morts suspectes au sein des patients de Sébastien. Que se passe-t-il réellement, et pourquoi cela fait ressortir en Sébastien ses démons du passé ?

Si vous voulez des réponses, je ne peux que vous conseiller de le lire ! Il se lit très rapidement, les chapitres sont courts et tiennent en haleine le lecteur. J’ai aimé être menée en bateau, piégée et manipulée tout au long de l’histoire mais également être surprise par les dernières pages de ce thriller.

MA NOTE…

★★★★☆

Bonjour, c’est l’infirmière – Charline

Bonjour-c-est-l-infirmiereRésumé

Chaque matin, Charline réveille sa voiture et sa motivation pour se rendre chez ses patients. Elle a ses chouchous, comme ce couple de vieux qui se chamaille avec la tendresse d’un vieux couple, et il y a aussi des patients difficiles, comme cet homme alcoolique et violent face à qui elle s’est sentie si vulnérable. À chacun, elle prodigue ses soins et un peu plus. Un peu plus, c’est un cœur attentif, qui écoute sans compter son temps, même si ce n’est pas remboursé par la sécurité sociale. Voilà ce qui rend ce métier si exposé, si dur parfois, et surtout si précieux.
Franchissons avec elle les portes de ces maisons habitées par la maladie, la solitude, mais aussi la joie, l’espérance, l’humour (et toutes sortes d’animaux). Tendres, poignantes ou cocasses, ces histoires de patients racontent cette profession à laquelle nous confions ce que nous avons de plus intime, de plus fragile et de plus cher : nos malades.

L’Avis de Laetitia

Charline est une jeune infirmière libérale dynamique et n’ayant pas la langue dans sa poche. Par sa plume, nous découvrons son quotidien semé de difficultés, d’embûches parfois mais aussi de petits bonheurs comme la simple odeur d’un bon café préparé par une patiente…

Par le biais d’anecdotes, nous sourions parfois, sommes ému, souvent, choqué de temps en temps. Son quotidien est effectivement un véritable ascenseur émotionnel.

Il faut avoir une grande force pour vivre ce que nos infirmières vivent et beaucoup aimer son métier et les gens…

Quelle tristesse de voir à quel point leur engagement, leur dévotion même, pour leurs patients, ne soient pas + mis en valeur, par notre pays…

J’ai passé un beau moment de lecture et conseille ce livre qui se dévore très vite, à tous!

MA NOTE…

★★★★☆

Le Bonheur se cultive chaque jour #68

Krys

Lundi : Faire découvrir une de mes musiques du moment à ma maman et savoir qu’elle a adoré !

Mardi : Aller acheter un déguisement d’halloween pour mon neveu et repartir avec le déguisement et pleins d’accessoires !

Mercredi : Aller acheter le cadeau d’anniversaire pour mon frère.

Jeudi : Pleurer de rire avec les Keupines.

Vendredi : Etre enfin en week end !

Samedi : Fêter l’anniversaire de mon frère et profiter de mon neveu d’amour.

Dimanche : Me reposer, bouquiner au soleil, m’occuper de mes petites plantes, regarder des films… bref profiter d’une journée pour moi !

Laeti

Lundi: Câliner mon tout petit et le trouver trop mignon dans son pyjama Batman / Avoir de gentils compliments des collègues sur mon changement de coupe!

Mardi: Ecouter du fado dans la voiture, dans les bouchons.

Mercredi: Découvrir un super ostéopathe à 10 minutes de la maison!

Jeudi: Savourer mon petit déjeuner.

Vendredi: Savoir que la semaine est enfin finie et que l’on va pouvoir doooormiiiiiiir

Samedi: Faire du shopping avec ma maman/ Avoir un très gros câlin de mon fils avant d’aller dormir, entre les bras de son papa et les miens.

Dimanche: Profiter du beau temps pour aller se promener en famille / Lire une BD formidable!

sticker-citation-sur-le-bonheur-listing1

La décision – Isabelle PANDAZOPOULOS

Sans titre

Résumé…

Un matin, Louise, excellente élève de terminale S, a un malaise en plein cours de maths. Quelques instants plus tard, elle accouche seule d’un enfant dont elle ne savait rien, qu’elle n’a pas attendu, encore moins désiré. Assaillie de questions, Louise, la jeune fille sans histoires, croit devenir folle. Pourtant l’évidence est là : ce bébé de 3,3 kg, son fils. Comment l’accepter ? Soutenue par sa famille, ses amis et les professionnels qui l’entourent, Louise va découvrir la vérité et réapprendre à vivre.

L’Avis de Laetitia…

Lorsque nous abordons ce roman, nous rencontrons Samuël, jeune étudiant et délégué de sa classe. Il est d’ailleurs en cours lorsque un évènement qui va marquer sa vie se produit. Louise, camarade, est prise de violentes douleurs au ventre et demande à sortir. Avec l’appui de Samuël, elle se dirige vers les toilettes et c’est derrière la porte, seule, qu’elle accouchera sans qu’elle n’ait su qu’elle était enceinte.

Pris de panique à la vue du sang passant en dessous du battant, le jeune homme appelle le personnel scolaire et les pompiers emmèneront la jeune femme. Le Directeur d’école cachera dans un premier temps à ses élèves l’état de la jeune femme et les raisons de son hospitalisation.

Dans les premiers chapitres de ce roman, ce sont d’abord les proches de Louise qui prennent la parole et tous sont unanimes: ils ne comprennent pas ce qui a pu se passer et n’ont rien vu venir. Déni des parents, découverte de la sexualité et de la maternité, incompréhension des camarades de la jeune fille, ces témoignages multiples permettent d’avoir un oeil sur les ressentis de chacun.

Elève de Terminal S, la jeune fille,brillante, était promise à un bel avenir.
Louise ne prend la parole que bien plus tard et lorsque nous prenons connaissance de son ressenti, nous ne pouvons qu’être bouleversée. Elle n’avait pas connaissance de son état, ne comprend pas comment cela a pu arrivé et surtout, elle ne souhaite pas s’occuper de cet enfant qu’elle n’a pas voulu.

Louise a fait un déni de grossesse.

Nous allons suivre son parcours à travers ses yeux et ceux de ses proches avec beaucoup d’émotion. Ici, pas de place pour les clichés, le ton est juste et la lecture addictive.

Que va devenir Louise? Que va t’il advenir de ce petit garçon, restant une bonne partie du roman sans prénom? Quelles décisions vont-être prises par cette jeune fille devenue mère trop tôt et dont l’avenir, qu’elle avait déjà préparé, se trouve chamboulé?

Ce livre aborde avec beaucoup de pudeur et de sensibilité ce sujet qui m’a interpellé, n’ayant que peu de connaissance sur le sujet, celui-ci semblant être tabou aux yeux de la société.

Ce roman choral dégage beaucoup de force et nous pose des vraies questions sur la maternité, sur l’instinct maternel (est-il instinctif justement?) et sur tous les changements que l’arrivée d’un enfant provoque.

J’ai été très touchée par ce roman et le conseille!

MA NOTE…

★★★★☆

Le Bonheur se cultive chaque jour #67

c5e94269889dcc00b927ab4760f8e9fa

Laeti

Lundi : Mettre une jolie robe pour aller travailler / Avoir un gentil compliment de mon mari.

Mardi: Voir mon fils s’éclater dans son bain!

Mercredi: Avoir un fou rire avec les collègues!

Jeudi: Avoir un énooorme câlin de mon fils au réveil. Avoir de gros fous rires avec la bande sur Messenger.

Vendredi: Réaliser quelque chose dont j’avais envie depuis très longtemps, à savoir: me couper les cheveux à la garçonne! Et j’adore!

Samedi: Voir mon fils s’amuser dans son nouveau parc/ Passer un peu de temps avec la bande

Dimanche: Passer la journée avec mon amie Elsa et se retrouver ❤ / Visiter la Chapelle de la Médaille Miraculeuse, rue du Bac à Paris, chose que je souhaitais également faire depuis très longtemps.

Krys

Lundi : Déjeuner entre amies. / Passer du temps avec ma maman et papoter de tout et de rien le temps d’une soirée.

Mardi : Pleurer de rire en compagnie de mes Keupines / Passer du temps en cuisine et préparer une bonne soupe de légumes.

Mercredi : Faire un peu de shopping et tomber en amour pour une robe (toujours regarder le prix avant d’essayer LOL)

Jeudi : Me faire un cadeau à moi-même chez Swarovski. / Rire en lisant les bêtises de la bande ^^

Vendredi : M’acheter la fameuse jolie robe et des bijoux pour un baptême (c’est mon banquier qui est content !)

Samedi : Passer du temps en famille et me voir offrir de jolis cache pots fait main par mon cousin. / Préparer les desserts pour la soirée avec la bande et passer du bon temps avec eux.

Dimanche : Ne rien faire !

Les jours sucrés – Loïc CLEMENT & Anne MONTEL

couv44027110

Résumé…

À 25 ans, Églantine apprend le décès de son père et part pour Klervi, le village breton de son enfance. Elle y retrouve sa vie d’avant, ses souvenirs et la pâtisserie paternelle (qui est désormais la sienne), mais aussi Gaël, son amoureux de l’époque, sa tante Marronde et tous les chats du village. Surtout, elle découvre le journal intime de son père. Il y a mis tous ses secrets de vie et de cuisine.

Un véritable guide pour Églantine. Et si c’était l’occasion d’un nouveau départ ?

L’Avis de Laetitia…

Eglantine est graphiste. Son quotidien se trouve chamboulé lorsqu’elle reçoit un appel d’un notaire lui indiquant qu’elle vient d’hériter de la boulangerie bretonne de son père, père qu’elle n’a que très peu connu.

Arrivée à Klervi, Eglantine se prend de plein fouet tous ses souvenirs refoulés depuis des années et qui la touchent bien plus qu’elle ne le pensait.

Elle retrouve sa tante Marronde qui ne parle pas, les chats du village qu’elle nourrissait petite et Gaël, son amoureux petite fille.

A travers un carnet de recettes laissé par son père, elle va retrouver entre ses lignes, entre ses mots, un peu, voire beaucoup, de l’homme qu’il était et découvrir certaines choses qu’elle ignorait.

Quelle décision va t’elle prendre, vendre ou rester?

Cette bande dessinée aborde des sujets tels que l’abandon, les secrets de famille ou les liens qui nouent les membres d’une même famille.

L’auteur nous offre des chapitres gourmands aux titres alléchants  » Opéra », « Madeleine »…contenant beaucoup de tendresse et d’amour. Cette bande dessinée se déguste comme une gourmandise, nous touche et nous pousse à la dernière planche sans aucune difficulté.

Les dessins sont tantôt drôles, tantôt bouleversants grâce au coup de crayon de Anne Montel.

J’ai passé un délicieux moment de lecture et le terme est vraiment adapté à cette histoire qui m’a pris aux tripes. Des personnages attachants, une ville bretonne pleine de charme et d’histoire, beaucoup de gourmandises, je ne pouvais qu’aimer.

Je conseille donc fortement cette lecture qui est un joli coup de coeur pour moi!

MA NOTE…

★★★★★